Le divorce dans la littérature populaire

Homme ou femme, nous pouvons presque tous tomber amoureux d’autrui. Le plus souvent, une histoire d’amour peut commencer par de la drague, ou par de l’amitié, tout dépend du contexte. Cependant, une fois que la relation amoureuse est née et semble perdurer dans le temps, la question du mariage survient. L’un des deux, fait alors, ce que l’on appelle une demande en mariage. Libre à l’interlocuteur d’accepter ou de refuser. Le divorce ne peut être prononcé qu’à la suite du mariage, pour des raisons très différentes. Cela peut être un adultère, le simple fait de ne plus avoir de sentiments, ou d’autres raisons, plus personnelles.

Le divorce dans les œuvres modernes

La littérature populaire traite à peu près tous les sujets susceptibles de pouvoir facilement toucher le « grand public », et il lui arrive parfois d’évoquer le divorce( voir notamment le site Avocat Divorce de M. Fain )

La plupart des supports littéraires se concentrent sur l’aspect psychologique de la situation et répond à diverses questions. Acquérir l’un de ces livres permet ainsi d’apprendre à expliquer de manière convenable la situation ses enfants. Il faut dire que cela peut être compliqué : d’un côté, cela les concerne, mais de l’autre, les conflits parentaux ne les concernent pas entièrement. Quelle que soit la situation, trouver le juste milieu peut s’avérer complexe, mais c’est encore plus vrai lorsqu’il s’agit de la séparation juridique que l’on appelle divorce.

L’écrivain Kazuo Kamimura évoque le tabou du divorce dans la société japonaise pour en rédiger une fiction, divisée en plusieurs tomes, et intitulée « Le Club des Divorcés ». Si le divorce n’est pas considéré comme tabou dans la société française, il suffit de se rendre sur un site web de vente générale en ligne pour constater que la littérature populaire ne semble pas très fournie en terme de fictions sur la thématique du divorce.
En revanche, les guides pratiques à usage psychologique et juridique sont légion. La série « Max et Lili », qui s’adresse aux enfants, contient une petite bande dessinée titrée « Simon a deux maisons ».

Littérature contemporaine et critique du divorce

bourget

Remontons plus loin dans le temps : l’écrivain Paul Bourget ( voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Bourget ), né en 1852 et décédé en 1935, avait rédigé un livre nommé « Un Divorce », paru en l’année 1904 aux Éditions Plon. Cette littérature fait suite à son bouquin « L’étape », paru en 1902 et précède « Le Démon de Midi », paru en 1907.

Son livre « Un divorce » se situe donc au milieu des deux. Il y explique en quoi le bonheur ne peut être possible pour un religieuxqui s’adonnerait à ce divorce.

Paralittérature, divorce, et conclusion

La littérature populaire est aussi parfois surnommée « paralittérature ».Celle-ci, si elle est logiquement adressée à la population (d’où son nom), elle regroupe les polars, les romans-feuilletons, les romans d’espionnage, la littérature érotique/pornographique, les westerns, le roman d’aventure, ou encore la littérature « à l’eau de rose ».

Le divorce sera traité d’une façon différente dans chaque livre, mais aussi dans chaque genre. Il pourra par exemple être perçu comme quelque chose de stimulant dans un livre érotique, ou considéré comme dramatique dans un roman-feuilleton, ou comme un indice, dans un livre policier…

Et si chaque auteur traite du sujet, ils ne le feront pas de la même façon, en fonction de leur vécu, de leur objectif, ou selon d’autres paramètres. Pour conclure, si le sujet du divorce n’est pas forcément traité de manière très variée dans la société française, elle l’est suffisamment pour que celles et ceux qui vivent cette situation puissent mieux la vivre.

  •  

Excellent documentaire sur Arte : Electricité, le montant de la facture

L’électricité est une formidable chose dont nous nous servons tous les jours. Ce texte ne pourrait voir le jour sans celle-ci. De plus, il faut savoir que Thomas Edison en est le pionnier. Il s’agit d’un reportage publié en 2016 et traitant du sujet des coûts du chauffage, du gaz et de l’électricité. ( à ce sujet voir le site d’un électricien : Electricien Brechemier à Provins ) Les trois sont nécessaires, mais leur prix étant très élevé, les ménages rencontrent de sérieuses difficultés pour vivre de façon correcte.

 

Les promesses et l’Union Européenne

eu-logo_titre1

Le documentaire nous explique ainsi que de fausses promesses auraient été réalisées vingt ans auparavant. Il aurait ainsi été dit que tous les pays de l’Union Européenne ( cf https://fr.wikipedia.org/wiki/États_membres_de_l’Union_européenne ), bénéficieraient d’un marché commun, et que l’électricité serait assurément moins coûteuse que dans le passé. Pourtant, dans ce long-métrage, une femme âgée de 74 ans et nommée Myriam, dénonçait un tarif excessif et préférait donc allumer son chauffage pour une heure grand maximum afin de pouvoir réchauffer sa maison.

En effet, d’après elle, cela pouvait lui prendre quasiment une centaine de livres par mois. Malheureusement, la « voix off » du documentaire nous informe du décès de cette personne, à la fin de l’hiver.

Les conséquences sur la santé

Comme solution, cette femme qui avait alors accepté de témoigner, ne voyait pas d’autre solution que de « tenir le coup ». Le fait de ne pas pouvoir réchauffer sa maison privilégie le développement des infections, fragilise le système immunitaire des personnes y habitant, ce qui est susceptible de les rendre malade. Les personnes âgées, les nourrissons, et les enfants, sont donc parfois en danger de mort, si le froid est trop intense. De plus, le froid peut fortement gêner les seniors dans leurs activités, et sont contraintes à rester dans leur lit, pour espérer un peu de chaleur, mais aussi parce que cela peut réduire de manière drastique leur mobilité quotidienne.

Quelques statistiques

La femme que l’on voit au début du reportage, Myriam, nous explique qu’un homme n’était pas sorti de chez lui depuis une trentaine de jours, et avait été retrouvé sans vie, par la police, qui était rentrée de force. Myriam habitait à Doncaster, dans le Royaume-Uni. Mais ce n’est pas le seul pays où le coût du chauffage et de l’électricité sont excessifs. En effet, l’Italie, l’Allemagne, et la France, sont également concernées, avec respectivement, 5 millions, 7 millions et 8 millions de personnes en danger de précarité énergétique.
En Bulgarie, la situation n’est guère mieux : une rébellion de la population a eu lieu, car leur dépense d’électricité atteignait un seuil critique, à savoir la moitié de leur salaire mensuel moyen.

Autre statistique : en 2015, les personnes décédées à cause de ce froid, sont au nombre hallucinant de 40 000. Il faut également savoir que seuls huit ans, auront été nécessaires pour que le coût de l’électricité s’accroisse de 16 % dans les Etats-Unis, et de 42 % dans toute l’Europe : c’est le constat qu’Eurostat aura pu réaliser, à la suite d’une de leurs études.
Ce film-documentaire aura permis d’interroger divers spécialistes, dont Brook Riley, un consultant, qui nous explique qu’une grande théorie en faveur des particuliers avait été annoncée. Or, selon lui,
cette libéralisation du marché profite davantage aux grandes entreprises. Dans tous les cas, après les statistiques évoquées précédemment dans le texte, on constate que cette précarité énergétique se retrouve partout, qu’il est urgent d’y remédier. Néanmoins, le «système » en général, peut mettre énormément de temps à changer. Cet article a été réalisé à partir d’un extrait dudit documentaire.

  •  

La vie des Seniors en Suisse : culture, santé, famille

Quel que soit le pays dans lequel nous vivons et l’âge que nous avons, nous rencontrons tout au long de notre parcours diverses difficultés dans la vie, et peut comporter différentes problématiques, comme par exemple la surdité, nous explique Florence, audioprothésiste au Raincy, près de Paris

Présentons tout d’abord la Suisse, puis les Seniors, afin que vous puissiez mieux comprendre la suite de l’article.

Pour mieux vous situer, sachez que la Suisse se trouve coincée entre la France, l’Allemagne, et l’Italie. De plus, ce pays fait partie de l’Union Européenne. Maintenant que la Suisse a été présentée, passons aux Seniors. On appelle ainsi les personnes âgées. Attention, l’âge varie en fonction du domaine de la vie dont on parle.

Par exemple, dans le monde professionnel, on devient « senior » à partir de 45 ans, tandis que, dans la vie hors contexte professionnel, seules les personnes âgées de plus de 70 ans peuvent être catégorisées comme telles. Pour illustrer, nous pouvons donc affirmer que les Seniors d’aujourd’hui sont donc nés en 1946 ( voir ce site : http://www.seniors-lorraine.fr/seniors/index.php?id=outils-pyramide-ages )

Du fait de leur âge, les seniors, en fonction du travail qu’ils ont pu fournir par le passé, perçoivent une retraite, et peuvent occuper leur temps à peu près comme ils le souhaitent, notamment dans les secteurs de la culture, de la santé, ou de la famille.

Culture

photo_1945

Les livres, le cinéma, peuvent tous deux être rangés dans la section de la culture. Pourtant, par exemple, dans un centre culturel, vous pourrez aussi trouver des disques contenant des films, que l’on appelle « DVD », ou encore des disques contenant uniquement de la musique, que l’on appellera « CD ».

Bien entendu, les seniors ne choisiront pas la même chose que les jeunes ou les trentenaires, leurs centres d’intérêts étant souvent distincts. En effet, dans ces rayons estampillés « Culture », il est parfois possible de trouver des jeux vidéo, que les jeunes achèteront davantage. Cela dit, si les seniors suisses ne choisissent pas ces jeux pour eux-même, ils peuvent parfois en acquérir pour leurs petits-enfants.

Pour sortir de chez soi et trouver la force de se rendre dans une boutique ou dans une grande surface, mieux vaut être en bonne santé…

Santé

A ce niveau-là, une étude indique que les personnes âgées de plus de 70 ans semblent largement contentes de leur système, puisqu’une étude sérieuse, où l’on a interrogé 1812 personnes, révèle que la quasi-totalité (quatre cinquième, pour être exact), des participants on répondu de manière assez favorable, très favorable, ou excellent. De plus, selon le dernier classement de HelpageInternational, il s’agirait du pays où les personnes âgées s’y sentent le mieux ! Il faut dire que les les relations amicales, amoureuses, et familiales peuvent largement contribuer à la bonne santé de tout un chacun, que l’on soit senior ou non .

Famille

Si le calme et les discussions peuvent être plaisants en famille, ce qui peut réellement la souder, ce sont les activités que l’on fait ensemble. En fait, les deux sont complémentaires. De plus, qu’une activité soit plutôt calme (échecs, dames, balades…), ou sportives (vélo, canoë-kayak, natation..), le premier loisir apportera un certain entretien intellectuel, tandis que le second, permettra au senior de maintenir sa forme. Mais pour cela, mieux vaut pratiquer ces loisirs en famille, pour une meilleure efficacité…

  •  

L’immonde présentation du concert russe à Palmyre par «Le Monde »

La bassesse de la rédaction du quotidien Le Monde, aveuglée par son hystérie russophobe et son aversion à l’égard du président Poutine, s’étale dans cet article 

  •  

David Bowie au Montreux Jazz 2002, un concert de légende

Le chanteur, compositeur et acteur est décédé ce lundi, trois jours après son 69e anniversaire. En 2002, le Britannique offrait au public romand un show époustouflant de près de trois heures. Souvenir, aritcle à lire ici : https://www.letemps.ch/culture/2016/01/11/david-bowie-montreux-jazz-2002-un-concert-legende

  •  

Un petit autiste en larmes à un concert de Coldplay

Huilo, 8 ans, a ému le web, en laissant couler ses larmes lors du concert de Coldplay mi-avril à Mexico. Le groupe britannique n’est pas non plus resté insensible.

 

le suite de l’article à lire ici : http://www.20min.ch/ro/news/insolite/story/14999100

  •